Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril 28, 2013

LA PALMYRE

Tes pins caressent les nuages,
Au doux rythme du vent marin,
Ondulant tels de vifs plumages,
Frémissement d’un clair matin.
S’envolent dans la lumière
Tes perles d’écume argent,
Sur le sable, trace en lisière,
Osmose, sublime entregent.
Tes allées aux senteurs rares,
Tes parcs dédiés à l’amour,
Ta beauté célèbre est un phare,
Pour tes visiteurs en séjour.
Anne STIEN anouk60.blogspot.com 03052013