Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars 8, 2015

REGRET

Le jour se lève sur la ville,
Il est cinq heures du matin,
J'ai dans mon coeur une escarbille,
Pesante comme un lourd chagrin.

J'ai pourtant de belles pupilles,
Des yeux sombres et ardents,
Tout, autour de moi, part en vrilles,
Sans le vouloir, destin perdant.

Rêve de toi, de ton retour,
Mes deux mains enserrent le vide,
Je cherche d'un corps le contour,
Sa chaleur moite un peu humide.

Le jour se lève sur la ville,
Mes larmes coulent sans arrêt,
C'est la fin d'un joyeux drille,
Je pleure l'amour à regret.