Accéder au contenu principal

Articles

L'INFIDELITE

Je l'avoue.
Je suis infidèle. Mon blog s'en plaint. Mais c'est dû au fait que je lui réserve la meilleure part de moi-même. Donc c'est rare ! Il ne faut pas se formaliser! C'est ce que je voulais dire aujourd'hui !

REGRET

Le jour se lève sur la ville,
Il est cinq heures du matin,
J'ai dans mon coeur une escarbille,
Pesante comme un lourd chagrin.

J'ai pourtant de belles pupilles,
Des yeux sombres et ardents,
Tout, autour de moi, part en vrilles,
Sans le vouloir, destin perdant.

Rêve de toi, de ton retour,
Mes deux mains enserrent le vide,
Je cherche d'un corps le contour,
Sa chaleur moite un peu humide.

Le jour se lève sur la ville,
Mes larmes coulent sans arrêt,
C'est la fin d'un joyeux drille,
Je pleure l'amour à regret.

N'EST-IL PAS ??

N'est-il pas, comme disent les Anglais !
Quand les french stars craquent pour Lui, elles prétendent qu'il a un charme discret, celui du pouvoir de... séduction ??? A quand le film sentimental sur les amours présidentielles ? Voilà qui ferait recette ! ,N'est-il pas ?
En Australie, un signal extra venu d'une planète si lointaine qu'on ne l'a jamais vue. Est-ce un message de paix ? E.T. peace and love. N'est-il pas ?
Le gris est à la mode. On en met partout même sur la couverture du livre ! Cinquante nuances, alors là il faut une palette géante. Perso, j'aime toutes les nuances de gris garanties bon teint. Sans fioriture, sobre et l'esprit clair... (Ceux qui ont aimé peuvent le dire, je parle du best-seller qui court la prétentaine). N'est-il pas ?
Quand le ciel se confond avec la mer, il devient houleux et fait le malin avec les moutons. Les grandes marées, la lune, le soleil, les étoiles, tout l'univers fait la fiesta. N'…

JULIETTE

En noir et blanc, sous la frange brune, le regard sombre, les mains virevoltantes, l'univers de Gréco s'inscrit à Saint-Germain-des-Prés, au Flore, au Tabou, et dans les cabarets où elle chante les textes de Léo Ferré, Brel, Gainsbourg et de biens d'autres auteurs.
Elle laisse aujourd'hui à l'occasion de sa dernière tournée, une empreinte indélébile marquée par l'existentialisme et les courants littéraires de l'époque d'après guerre. De Sartre à Sagan, de Brel à Ferré, de Miles Davis à Darryl Zanuck, de Piccoli à Lemaire, les hommes et les femmes qui ont traversé sa vie lui ont permis d'interpréter leurs chansons et leurs scénari, même "s'il n'y a plus d'après à Saint-Germain-des-Prés" ...
Une grande dame de la chanson française qui fascine encore.