Accéder au contenu principal

Articles

Quand même ! Ils ont osé, ils continuent, les vestes sont usées à force d'être retournées. Que croire et qui croire ? Les articles de presse ? Les journalistes de l'audiovisuel ? Le voisin qui a toujours un "y a qu'à, faut qu'on" à la bouche ? Les infos ici et là ? Se faire sa propre conviction ne revient-il pas à dire: je ne crois qu'en moi et j'ai raison.

Alors on hausse les épaules, on prend un air détaché, on s'arrache  les journeaux people en se disant :comment fait-il pour jongler avec le plein emploi présidentiel en se faufilant partout avec l'air niais sur un scooter qui a vu des jours meilledurs; Il pétarade sous les fenêtres de ses belles qui finissent de guerre lasse par murmurer  avec lassitude : "Monte, François, il y a la grande bibliothèque ! cela pourrait-être utile !" Une recette pour le prochain best-seller ? " L'accroche, il la voit déjà. Il fredonne :
"Je me voyais déjà en haut de l'affiche....&…

LES H L M

M. Hollande devrait écouter davantage Renaud. Il en tirerait un bénéfice certain: celui de connaître les gens qui vivent dans les HLM. Sans préjugés, en ouvrant simplement les yeux sur les facilités accordées à certains et sur les interminables listes d'attente pour les autres. Et puis, concernant les logement sociaux de Paris, nulle terrasse avec appartement ne devrait être louée à ceux qui ont de gros moyens financiers, un poste public et des relations souterraines. De plus on ne peut loger les réfugiés de la terre entière et faire le lit du racisme en privant le citoyen français d'une habitation à loyer modéré.

MON RECUEIL A NAÎTRE

Mon futur, mon rêve, mon avenir, c'est mon recueil à naître dans les douleurs de la conception et de l'enfantement. La sage-femme ne prévoit pas de complications. Il se présente bien. Les contractions sont fidèles au rendez-vous et se font régulières. Très attendu et en douceur, il bravera les vents contraires, traversera les océans, escaladera les sommets vertigineux, trouvera son chemin parmi les écueils et les parcours tracés en labyrinthe. Un balbutiement, un frémissement, une onde de fierté annoncent sans coup férir une heureuse naissance.

Critique de Bernard Dupuis pour Rêves d'ailleurs